Avertir le modérateur

28/02/2008

Violences

Je suis né de ta douleur.
Ne pas sentir l’épiderme.
De la capiteuse fée-fleur
Je suis né de ton bonheur

Je suis né de ta douceur
Ne pas sentir le sang mort
De la rivière qui poursuit
Je suis né de ta présence

Je suis né de ton absence.
Ne peux oublier la blanche
du grand ciel bleu cramoisi.
Je suis né de ton errance.

Je suis né de ton innocence
Ne pas châtrer l’odieux ogre
enfantera l’autre blanche
Je suis né de ton indulgence

Je suis né de ton fantôme
Me fait enfant veuf d’enfance
Tu es née de ma conscience
Je suis né de ton silence.

Je suis né de vie contraire
J’ai châtié le métallo du ciel
J’ai brûlé ses bandes dessinées
Tu es née de ma douleur.

martingrall

Putain d août à Nagasaki!
Vaincus par le temps soudain en trop
Vaincus par le temps soudain arrêté
D’enfant qui s'est trompé de ventre
De la mère jamais rencontrée

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu