Avertir le modérateur

14/08/2008

Le ventre encore fécond mis bas.

Je dispose de la lâcheté la plus facile

Et m’envole vers des terres connues

Jongleur aux sept soleils graciles

Une à une, belles amours parcourues


Je dispose de l’allonge du félin

Hymen du félibre mariole

Bavard tapit trois foulées plus loin

Oiseux à trois cabrioles


Je dispose de branchies hors du temps

Immergé, longe naïades et sirènes

L’eau fige murmures et dérangements

Inquisiteurs vocifèrent à perdre haleine


Me convertit en maitre de fuite

La plus belle arme crée ici bas

Du plus bel azur farder panique

Le ventre encore fécond mis bas.


Pas une de mes astres n’y échappera.

Héros bancal certifié

Une à une tombera

Eros local contrefait


Suis inculte de la cession, l’abandon

Analphabète de l’abdication

Profane de la résignation

Ne disposant ni de levure ni d’amidon


Et sortir le glaive de ma terre.

Et faire sécher l’embryon.

Et stériliser les pères

République j’aime ton nom

martingrall 14 08 2008


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu