Avertir le modérateur

28/11/2008

L'Art, ou la puissance d'exister

proposé par martingrall

Les créateurs attirent l'attention du public sur l'injustice.

De ces arts, la littérature, cette écriture de la pensée en est le premier ferment.
Combien d’enfants, d’adolescents, sont nés dans ces ateliers d’écriture. Combien ont osé être. Combien ont choisi leur vie dans leurs griffonnages, leurs dessins bien à dessein, dans le plâtre, le bois. Combien se sont construits dans leur existence montrée au Monde.

Le grand artiste espagnol Francisco José de Goya y Lucientes (1746-1828) a témoigné des troubles de son pays au début du XIXe siècle dans une série de toiles et de gravures dépeignant les horreurs de la guerre. Depuis lors, de nombreux artistes ont suivi son exemple, prenant l'art comme support de leur engagement social dans des œuvres qui défendent les droits de l'homme, la paix et la justice.

Citons des géants du XXe siècle tel que le peintre Diego Rivera (1886 - 1957). Rivera et d'autres peintres spécialistes des peintures murales ont couvert les murs des écoles, des ministères, des églises et des musées mexicains d'images qui célèbrent l'histoire de ce pays et rendent hommage aux contributions des populations indiennes marginalisées du Mexique. Ces artistes étaient convaincus que placer l'art dans des lieux publics facilitait la démocratisation car celui-ci était ainsi accessible à tous, sans distinction de race ou de classe sociale.

Le peintre et sculpteur espagnol Pablo Picasso (1881-1973) est un artiste dont la vision a été influencée en partie par Goya. « Guernica », la peinture monumentale de Picasso, représentait le bombardement de Guernica par les Nazis en 1937, lors de la guerre civile espagnole. Cette œuvre illustre et condamne les atrocités dont Picasso a été témoin.

L'art au service du renouveau des liens sociaux

Au XXIe siècle, de nombreux artistes relèvent le même genre de défi, même si leurs objectifs sont plus modestes. La Brésilienne Monica Nador, dont l’œuvre a été exposée en France, en Australie et ailleurs, a étudié dans une école des beaux-arts. L'idée que la création artistique était une occupation de luxe, sans aucun rapport avec la situation désespérée des pauvres qu'elle avait pu voir dans certaines régions d'Amérique latine, l'a de plus en plus troublée.

Mônica Nador

72big-monica15.jpg

Après avoir réexaminé son rapport à la peinture, Nador a mis ses talents au service des communautés déshéritées afin de les aider à préserver leurs traditions. Pendant plusieurs années, à l'invitation des collectivités locales, Nador s'est rendue dans des zones rurales et urbaines du Brésil, de Cuba et du Mexique pour réaliser des peintures murales sur des maisons et bâtiments divers.

Les habitants aident Nador à choisir les couleurs et les motifs décoratifs pour qu'une fois terminées, les peintures murales reflètent une identité régionale particulière. Selon Nador, chacun est à la fois enseignant et élève, participant ainsi à une entreprise de renouveau citoyen. Et ce travail, dit-elle, est « bon pour la santé mentale et spirituelle de la population ».

Nador a aussi créé le Jardim Miriam Arte Clube (JAMAC), association à but non lucratif qui porte le nom de l'un des quartiers les plus difficiles de Sao Paulo, au Brésil. Installée dans la résidence de Nador où se trouve également son studio, le JAMAC recrute des jeunes à problèmes pour les faire participer à des programmes artistiques générateurs de revenus où les jeunes acquièrent des connaissances, ce qui leur évite de traîner dans la rue. Grâce au JAMAC, Nador lutte contre la violence, la criminalité, la discrimination, l'injustice et la faim, et le travail de ces jeunes apprentis traduit l'effet puissant que l'art a sur eux.

Ceux qui participent à ce programme découvrent « le pouvoir apaisant de l'art », a confié Nador « L'art peut créer des liens, engendrer des amitiés, faire naître l'esprit citoyen et donner un sentiment d'appartenance. » Mais, fait peut-être encore plus important, « il apporte la joie » à des personnes qui ne sont pas très heureuses.

Tisséo partenaire de ¡Rio Loco! Soutient le projet artistique de Mônica Nador.
pochoir02_sceno.jpg


À l’instar de l’action menée par Mônica Nador dans les favelas de São Paulo, le projet d’« Ateliers ouverts » développé à Toulouse, associe les jeunes des quartiers à une démarche artistique originale. Regroupés au sein d’une quarantaine de structures municipales(1), ils ont donné libre cours à leur esprit créatif, avec pour seul impératif de mettre en avant l’iconographie du quartier, de la ville de Toulouse ou de leur expérience propre. Les pochoirs utilisés sont en tous points semblables à ceux qu’utilisent les jeunes habitants des quartiers-bidonvilles brésiliens. Les structures municipales interviennent sur la billetterie du Festival qui bénéficie de motifs directement inspirés de l’iconographie brésilienne. Pour favoriser davantage encore
l’échange culturel entre deux mondes qui ont tout à partager dès le plus jeune âge.

(1) Centres de loisirs sans hébergement (CLSH) maternels et primaires des Affaires sociales et de l’Animation socioculturelle, Centres de loisirs attachés à l’école (CLAE) maternels et primaires associatifs, encadrés par Garonne Animation et la Vie scolaire, Centres sociaux, Hôpital des enfants, MJC Empalot…

Les autres voix de la conscience

Les musiciens, eux aussi, sont connus pour leur engagement politique. Dans les années 1960, de nombreux groupes de rock, mais aussi chanteurs et compositeurs américains (notamment Bob Dylan et Joan Baez) se sont opposés à l'engagement des États-Unis dans la guerre du Vietnam, et la tradition de la musique engagée se poursuit encore aujourd'hui aux États-Unis.

La musique engagée a également pris racine dans d'autres régions du monde. Le Jamaïcain Bob Marley (1945 - 1981) a écrit et chanté des chansons de reggae qui s'attaquaient à l'injustice sociale, chez lui et dans le monde entier. Le chanteur pop Juan Luis Guerra, originaire de la République dominicaine, a souvent évoqué les problèmes sociaux dans sa musique, tout comme Willy Chirino, le chanteur de salsa né à Cuba, artiste considéré comme l'un des pères de ce que l'on appelle le « son de Miami » (une fusion des rythmes cubains, brésiliens et antillais).

Nimal Mendis, compositeur et chanteur sri-lankais, a mis en scène un documentaire intitulé Shattered Pearl qui décrit les difficultés des femmes affectées par la guerre civile en cours au Sri Lanka.

Rebecca Belmore
Rebecca Belmore, Untitled, 2006.jpg

Canadienne Rebecca Belmore examine l'histoire, les déplacements, la perte de culture et d'identité dans un ensemble de sculptures, installations, vidéos, et spectacles live. Membre de la tribu amérindienne Anishinaabe, Rebecca Belmore se penche dans ses projets sur le passé des populations indigènes canadiennes qui ont dû abandonner leur héritage culturel car le gouvernement canadien leur a imposé de s'assimiler à la culture occidentale.
belmore 007.jpg


Le besoin de réclamer cet héritage culturel a été mis en scène par Belmore dans son projet de 1991 intitulé Speaking to their Mother (Discours adressé à leur Mère) qui souligne le rapport complexe que les populations amérindiennes des Premières Nations entretiennent avec la terre qui a nourri leurs ancêtres. Belmore a fabriqué un mégaphone en bois, énorme et complexe, et a fait le tour des collectivités des Premières Nations canadiennes, demandant à ses habitants de se servir de son mégaphone pour parler à la terre. Le projet a produit une série de photographies et d'enregistrements audio que le critique d'art Michael Lithgow décrit comme un « discours touchant et ressenti » des représentants des tribus amérindiennes.
Speaking to their mother belmore.jpg


L’artiste messager
D'autres exemples fascinants de ce phénomène de l'artiste messager se retrouvent dans le monde entier. En Birmanie, le comique U Maung Thura, mieux connu sous son nom de scène, Zarganar (qui signifie « pince à épiler »), se sert de son humour grinçant pour se moquer de la junte militaire au pouvoir - et est victime de représailles sévères. Après qu'un cyclone se soit abattu sur la Birmanie au mois de mai, Zarganar a organisé une campagne de distribution d'aliments et de produits de première nécessité aux villageois dans le besoin, mais puisque son initiative avait attiré l'attention sur l'incompétence de la junte, sa campagne a été bloquée.

Quel que soit le lieu où ils se trouvent, les artistes qui s'élèvent contre l'injustice jouent un rôle important car ils éveillent la conscience collective de l'opinion par l’écriture, la peinture, la musique, la photographie, les films ou les œuvres live.

01/04/2008

Les villes américaines, miroirs de la diversité culturelle et de la créativité artistique.

Nota, il s'agit d'un article du gouvernement américain, (Démocrate et Républicain réunis). Il montre cependant la nouvelle dimension politique des arts. C'est par son insoumission, que l'art démontre le futur de la société.

Et puis c'est bien. Si on veut faire une ville du livre en France. Il y a de la place.


De nombreuses villes américaines ont joué un rôle majeur dans la vie culturelle américaine. Leur population ethniquement variée a, elle aussi, influencé de manière considérable le monde des arts aux États-Unis.

Seattle (Washington)

Seattle, surnommée la ville émeraude, est la plus grande ville de la région Nord-Ouest-Pacifique des États-Unis. En 2005, des analystes ont classé Seattle comme la ville la plus érudite du pays et les données d'une étude réalisée en 2002 indiquent que les habitants de Seattle sont les plus diplômés du pays.

Centre régional pour les arts, la ville possède un orchestre symphonique, un opéra et un ballet. Le projet « Experience Music » est situé dans un bâtiment conçu par le célèbre architecte Frank Gehry, et la ville se targue d'être un « musée de la musique interactif ». Seattle est aussi le berceau de la musique grunge.

Seattle est réputée pour ses théâtres et possède une multitude de musées et de galeries d'art comme par exemple la galerie Henry, le musée des arts de Seattle, l'« Olympic Sculpture Park » et le musée Frye. Des collections spécialisées sont à découvrir dans d'autres musées de Seattle, dont le musée du patrimoine nordique, le musée asiatique Wing Luke et enfin le musée de l'aérospatiale (qui rend hommage au rôle de Seattle dans l'aérospatiale). Chaque année, la ville accueille un large éventail de festivals ethniques ainsi que les fameux powwows des Amérindiens.

San Francisco (Californie)

Située dans une baie spectaculaire, San Francisco bénéficie d'une population cosmopolite et ethniquement riche grâce à ses 7,2 millions d'habitants. Ses quartiers reflètent cette diversité : Chinatown, créé en 1906, le Mission District, qui compte un nombre élevé d'immigrants du Mexique et d'Amérique centrale, et Haight-Ashbury, que l'on associe au mouvement hippie des années 60 et qui a conservé son visage bohème en dépit de l'embourgeoisement du quartier.

L'arrivée d'écrivains et d'artistes dans les années 50 a contribué au développement d'une culture des cafés et les révoltes des années 60 ont assis la réputation de San Francisco comme épicentre du militantisme progressiste.

Le « War Memorial Opera House » accueille l'opéra et le ballet de San Francisco qui jouissent d'une excellente réputation. L'orchestre symphonique de San Francisco se produit dans la salle de concert Davies et le théâtre Herbst est connu pour ses concerts de musique éclectique. La salle de concerts du Fillmore a été réouverte sur le site initial où des stars du rock comme Grateful Dead, Janis Joplin et Jefferson Airplane débutèrent dans les années 60. Le théâtre du conservatoire joue un rôle de premier ordre dans la vie culturelle de la ville et le musée d'art moderne de San Francisco (MOMA) attire plus de 600.000 personnes chaque année.

Los Angeles (Californie)

Los Angeles, la plus grande ville de la Californie et deuxième ville du pays, est un centre international culturel, technologique et commercial. La ville est le premier producteur au monde de divertissements et a acquis une stature internationale en raison de la présence de ses célèbres studios de cinéma et de télévision sans oublier son industrie de la musique de premier ordre.

Parmi les nombreux musées et galeries de Los Angeles, on trouve le musée J. Paul Getty Museum, connu pour ses riches collections d'antiquités grecques, étrusques et romaines, le musée des arts du comté de Los Angeles qui est le musée encyclopédique le plus important à l'Ouest du pays. L'aquarium Cabrillo permet aux visiteurs d'explorer les merveilles naturelles des écosystèmes marins et le musée Tar Pits à La Brea fait découvrir à ses visiteurs le processus de sauvegarde, de nettoyage et d'analyse des fossiles.

Le pavillon Dorothy Chandler, qui fait partie du Centre musical de Los Angeles, accueille l'opéra de la ville et chaque année, la présentation des Oscars y a lieu. La salle de concert Walt Disney, à l'aspect futuriste conçu par Frank Gehry, abrite l'orchestre philharmonique de la ville.

Denver (Colorado)

Cette métropole tentaculaire au pied des Rocheuses du Colorado est un centre culturel important qui attire des artistes des États-Unis et du monde entier.

La population diverse de la région participe à la culture par le biais du SCFD (taxe pour le district des équipements culturels et scientifiques) qui est une taxe spécifique à l'État du Colorado destinée au financement des arts, de la musique, du théâtre, de la danse, de la zoologie, de la botanique, de l'histoire naturelle ou des associations culturelles et historiques de l'agglomération de Denver. La SCFD, créée par les électeurs en 1988, permet de reverser chaque année des millions de dollars de subventions à ces associations locales.

Aujourd'hui, le cour culturel et artistique de Denver est le district des musées du Triangle d'Or qui englobe le musée des arts de Denver, la bibliothèque publique, le musée d'histoire du Colorado, le ballet du Colorado et aussi une multitude de galeries et de studios d'artistes.

Le musée des arts de Denver, doté récemment d'une aile défiant la gravité conçue par l'architecte Daniel Libeskind, possède de superbes collections d'art pré-colombien, amérindien, bouddhiste et de la région Ouest des États-Unis. Le complexe des arts de Denver surnommé « le Plex » est par sa taille le deuxième complexe culturel du monde, après le Centre Lincoln de New York.

Chaque année, en juin et en août, Denver accueille le festival et l'école de musique d'Aspen qui est un des événements musicaux les plus importants aux États-Unis.

Santa Fe (Nouveau-Mexique)

Santa Fe, la capitale du Nouveau-Mexique, fut fondée par des colons espagnols au XVIe siècle et acquit un statut officiel en 1610. Les styles architecturaux « territorial » et « pueblo » rappellent les racines espagnoles et amérindiennes de la ville.

Connue comme une ville multiculturelle et un centre artistique, Santa Fe accueille de nombreux artistes qui ont peint les paysages spectaculaires de la ville. Georgia O'Keefe, une artiste célèbre originaire du Nouveau-Mexique, a vécu à Santa Fe et un musée est consacré à son ouvre et au travail d'artistes développant des thèmes similaires. Canyon Road possède la concentration la plus élevée de la ville en galeries d'art et l'on y trouve de l'art contemporain de la région ou encore de l'art amérindien et expérimental.

Les écrivains aussi ont toujours été attirés par Santa Fe comme Cormac McCarthy et Walker Percy. La musique et l'opéra sont bien représentés dans la ville. L'opéra de Santa Fe compte parmi les opéras les plus réputés de la région et la saison chevauche celle du festival de musique de chambre de Santa Fe. La ville possède d'excellents musées comme le musée d'art du Nouveau-Mexique, l'institut des arts amérindiens, le musée d'histoire et le Site de Santa Fe (consacré à l'art contemporain).

Austin (Texas)

Austin au Texas, s'est auto-proclamée « la capitale de la musique live du monde » car bon nombre de musiciens y résident et la ville possède plusieurs salles de concerts. Le style de vie éclectique et progressiste de ses habitants se retrouve dans le slogan de la ville « Qu'Austin reste une ville pas comme les autres ». Comme ce slogan l'indique, les habitants de la ville sont fiers de leur excentricité et de leur diversité.

Austin dispose d'une multitude de salles de concerts et de spectacles qui dépasse de loin les autres villes du pays. « Austin City Limits », une émission de musique enregistrée sur le campus de l'université du Texas à Austin, est l'émission la plus ancienne diffusée sur le petit écran. Le festival « Austin City Limits Music Festival » a lieu chaque année dans le parc Zilker et le festival « Urban Music Festival » est organisé chaque année en avril tout comme le festival de reggae. Austin accueille un festival du film annuel ainsi qu'un festival multimédia et de la musique appelé « South by Southwest ».

Le Ballet d'Austin est la quatrième troupe aux États-Unis. L'opéra lyrique est salué dans tout le pays et la ville compte plusieurs théâtres. Plusieurs célébrités sont originaires d'Austin comme le chanteur/compositeur Willie Nelson, les acteurs Sandra Bullock et Matthew McConaughey ainsi que le cycliste Lance Armstrong, sept fois gagnant du Tour de France.

Chicago (Illinois)

Chicago, surnommée « La ville des vents », est la plus grande ville de l'État de l'Illinois et la troisième ville des États-Unis. Centre commercial, financier et culturel du « Midwest », Chicago est considérée, depuis la Foire mondiale qui s'y est tenue en 1893, comme une des villes les plus influentes du monde.

Chicago possède plusieurs quartiers qui reflètent la diversité de ses immigrants : Greektown, Chinatown, Little Italy et Little Seoul. La ville est renommée pour son architecture spectaculaire et elle possède certains des plus hauts gratte-ciel du monde dont la tour Sears (le bâtiment le plus élevé des Amériques).

Le patrimoine culturel de Chicago comprend la musique et notamment le célèbre Chicago blues. La musique hip-hop est également très présente et les théâtres de la ville sont renommés pour leurs représentations basées sur l'improvisation. L'orchestre symphonique et l'opéra lyrique de Chicago sont réputés dans le monde entier. Le Ballet Joffrey, le « Chicago Festival Ballet » ainsi que des compagnies de danse moderne et de jazz sont installés à Chicago. L'institut des arts de Chicago possède une collection qui retrace plus de 5.000 ans de culture dans le monde et le quartier de « River North » de la ville possède la concentration la plus forte de galeries d'art de la ville.

St. Louis (Missouri)

St. Louis a acquis sa notoriété en accueillant la foire mondiale de 1904 et les jeux Olympiques la même année. La ville a des racines françaises et allemandes et une architecture victorienne.

St. Louis possède plusieurs musées : le musée des arts dont les collections comprennent des objets anciens et de l'art moderne ainsi que des tableaux de Rembrandt, Van Gogh, Pissarro et Picasso, le « City Museum », aux expositions originales avec des fausses caves et un terrain de jeux immense, la Fondation Pulitzer pour les arts, située dans un bâtiment conçu par l'architecte Tadao Ando, lauréat du prix Pritzker. Les autres monuments à mentionner sont par exemple la basilique St. Louis, cathédrale aux styles byzantin et roman ainsi que l'arche Gateway qui est le monument le plus célèbre de la ville.

St. Louis possède un orchestre symphonique qui fut créé en 1880. La ville accueille chaque année le Opera Theatre ainsi que le festival du film de St. Louis qui compte parmi les plus grands festivals de films au niveau régional. La ville a longtemps été associée au ragtime, au jazz et au blues. Le quartier des théâtres comprend le Fox Theatre qui est l'un des théâtres professionnels « live » les plus importants du pays.

Memphis (Tennessee)

Graceland est une propriété d'environ 7 hectares dominée par une maison aux colonnes blanches et qui appartenait à Elvis Presley (grande star de la musique américaine et pionnier du rock). La propriété se situe au 3734 Elvis Presley Boulevard à Memphis dans le Tennessee.

Depuis son ouverture au public en tant que musée en 1982, Graceland attire des millions de visiteurs. Certaines pièces de la demeure sont fermées au public alors que d'autres pièces sont accessibles comme par exemple la « Jungle Room » (en raison de son thème de la jungle). Des objets personnels du chanteur, ses prix et ses costumes de scène peuvent être admirés ainsi que sa collection de voitures et ses deux avions. La visite de Graceland se termine en général par une visite sur la tombe d'Elvis Presley qui se trouve sur la propriété.

Graceland est désormais la demeure privée la plus visitée aux États-Unis (après la Maison-Blanche). Elle est inscrite sur le Registre national des demeures historiques depuis 1991 et sur la liste des bâtiments historiques nationaux depuis 2006.

La Nouvelle-Orléans (Louisiane)

La Nouvelle-Orléans, appelée aussi « Big Easy », est une des plus grandes villes portuaires des États-Unis et la plus grande ville de la Louisiane. Parmi les plus anciennes villes des États-Unis, La Nouvelle-Orléans est réputée pour son patrimoine multiculturel, sa musique et sa cuisine.

Souvent décrite comme la « ville la plus unique de l'Amérique », La Nouvelle-Orléans possède des quartiers très distincts. Le French Quarter ou Quartier français se distingue par des maisons de type créole avec des cours intérieures fleuries et des balcons en fer forgé tandis que dans les autres quartiers, on trouve des maisons du XIXe siècle de style renaissance grecque, colonial ou encore victorien. Les cimetières catholiques élégamment décorés de la ville constituent une autre attraction de la ville.

Les attractions principales de la ville sont la rue Bourbon dans le Quartier français, qui est connu pour sa vie nocturne très animée, l'avenue St. Charles (où se trouvent les universités de Tulane et de Loyola), la place Jackson, la cathédrale St. Louis, le marché français et de nombreux concerts de jazz au Preservation Hall. Parmi les musées, on trouve le centre des arts contemporains, le musée d'art de La Nouvelle-Orléans à City Park et le musée Ogden consacré à l'art du Sud. La Nouvelle-Orléans compte plusieurs jardins publics comme par exemple Longue Vue House and Gardens ainsi que les jardins botaniques.

New York (New York)

New York, qui est la plus grande ville du pays, est un centre mondial pour le commerce et la finance et exerce un rayonnement mondial dans les médias, l'industrie du divertissement et de la mode.

Le Metropolitan Museum of Art fait partie des meilleurs musées au monde avec de riches collections qui couvrent 5.000 ans de culture mondiale. La ville possède plus de 2.000 associations culturelles et artistiques et plus de 500 galeries d'art indépendantes. Son architecture est dominée par les gratte-ciel, comme par exemple le Chrysler Building et l'Empire State Building, tous les deux chefs-d'ouvre du style Art Deco.

Les 39 théâtres de la ville sont connus sous le nom de Broadway. Le Lincoln Center for the Performing Arts est le siège du célèbre Metropolitan Opera, de l'opéra de New York, de l'orchestre philharmonique, du ballet de New York et de l'école Julliard, ainsi que d'autres centres distincts. Plusieurs mouvements culturels américains importants comme le « Harlem Renaissance » ont commencé à New York dans les années 20 et 30. La ville fut l'épicentre du jazz dans les années 40, de l'expressionnisme abstrait dans les années 50 et de la musique hip-hop dans les années 70. Les restaurants de New York proposent des cuisines du monde entier en raison de la diversité des émigrés de la ville. Parmi les meilleurs restaurants du pays, beaucoup d'entre eux se trouvent à New York.

Washington (District de Colombie)

Capitale des États-Unis baptisée d'après son premier président, Washington (DC) est une destination touristique très populaire en raison de la richesse de ses monuments et de ses sites historiques et culturels.

Washington accueille les musées du Smithsonian de renommée mondiale ainsi que la Galerie nationale des arts qui possède le seul tableau de Léonard de Vinci dans toutes les Amériques. Les musées qui relèvent du Smithsonian comprennent le musée national de l'air et de l'aérospatiale, la galerie d'art Freer, le musée national de l'art africain, le musée de l'histoire américaine, le musée Hirshhorn, le musée national de l'Histoire naturelle et le musée national des Amérindiens. Contrairement à la plupart des musées et galeries aux États-Unis, l'entrée des musées du Smithsonian et de la galerie nationale est gratuite.

La ville compte de nombreux théâtres et salle de concerts dont les trois plus connus sont : Le John F. Kennedy Center for the Performing Arts, centre des arts de la scène où se trouvent l'opéra national de Washington, l'orchestre national symphonique et le ballet de Washington, le théâtre Folger qui est un petit théâtre où se jouent des pièces de Shakespeare et des pièces contemporaines et l'Arena Stage, troupe de théâtre qui encourage les nouvelles créations et produit des classiques retravaillés avec une touche de modernité.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu