Avertir le modérateur

14/08/2008

Le ventre encore fécond mis bas.

Je dispose de la lâcheté la plus facile

Et m’envole vers des terres connues

Jongleur aux sept soleils graciles

Une à une, belles amours parcourues


Je dispose de l’allonge du félin

Hymen du félibre mariole

Bavard tapit trois foulées plus loin

Oiseux à trois cabrioles


Je dispose de branchies hors du temps

Immergé, longe naïades et sirènes

L’eau fige murmures et dérangements

Inquisiteurs vocifèrent à perdre haleine


Me convertit en maitre de fuite

La plus belle arme crée ici bas

Du plus bel azur farder panique

Le ventre encore fécond mis bas.


Pas une de mes astres n’y échappera.

Héros bancal certifié

Une à une tombera

Eros local contrefait


Suis inculte de la cession, l’abandon

Analphabète de l’abdication

Profane de la résignation

Ne disposant ni de levure ni d’amidon


Et sortir le glaive de ma terre.

Et faire sécher l’embryon.

Et stériliser les pères

République j’aime ton nom

martingrall 14 08 2008


07/04/2008

Le Dessin, l'autre écriture!

Le dessin est une écriture dans ce qu'il a de simple, pas la conception, la création, où peut même être convoqué le génie, si il y a des dessinateur géniaux, à défaut on peut juste faire une place au talent. Souvent dessin à dessein.
Non simple dans la réalisation. Donc.

b0e2df7e28a3b3ab29d09374259f7d5c.gif

Le Salon du dessin contemporain, du 10 au 14 avril, 4 rue du Général Foy - 75008 Paris. 55 galeries exposent dans un immeuble en plein Paris derrière l’église Saint-Augustin.

www.salondudessincontemporain.com

04/04/2008

Inventaire-inventions. Bon Week-End p'tits veinards.

shadoké par martingrall,

Inventaire/Invention dans la Résidence d'auteur.


Paris, le 03 avril 2008

Chers Amis, (c'est nous)



Nous avons le plaisir de vous annoncer la mise en ligne cette semaine du douzième texte et photographies Les statues de Suzanne Doppelt de sa série Le monde est beau, il est rond et Rome, 1988 la nouvelle couv.

Suzanne Doppelt est en résidence à Inventaire/Invention jusqu'en mai 2008. Ce programme de résidences d'écrivains est initié par le Conseil régional d'Île-de-France.

Nous avons le plaisir de vous convier à nos deux prochaines rencontres dans le cadre de l'Invention du réel :

Samedi 5 avril à 14h avec Suzanne Doppelt, à la Médiathèque de Villepinte,
pour une lecture de La 4e des plaies vole (I/I éd., 2004).

>>> Médiathèque / Centre Culturel Joseph Kessel de Villepinte
251, boulevard Ballanger 93420 Villepinte / tél. 01 41 52 53 00


Samedi 5 avril à 18h avec Liliane Giraudon, à la Bibliothèque François-Rabelais de Gennevilliers, pour une lecture de Les talibans n'aiment pas la fiction (I/I éd., 2005) et des extraits de Mes bien-aimé(e)s (I/I éd., 2007).

>>> Bibliothèque François-Rabelais
177 Avenue Gabriel-Péri 92230 Gennevilliers / tél. 01 40 85 64 93

02/04/2008

Si les prix littérraires ne vous ont pas plus, il y a une belle.

Shadoké par martingrall sur le blog interne aux Editions Léo Scheer.


Donc. S'il vous reste un peu de sous, faites de la place sur les étagères. Voici les VRAIS PRIX!!!!!



Léo Scheer, lundi 31 mars 2008 .

Voici nos neuf Prix @ "B" pour ce printemps 2008. On ne peut pas les comparer aux "prix réels" puisqu'ils n'existent pas au printemps. Les lauréats restent en compétition pour le "Prix @ "B" de l'automne, ainsi que tous les livres de 2008. Nous avons fait une exception pour Chevillard qui a été publié en 2007, j'espère qu'il ne nous en tiendra pas rigueur (il aurait pu être attribué à L'autofictif, mais peut-être y aura-t-il un jour des prix @ "B" pour les blogs.).

Goncourt "B"

Antoni Casas Ros
"Le Théorème d'Almodovar"

Renaudot "B"

Jacques Chessex
"Pardon mère"

Fémina "B"

Édouard Levé
"Suicide"
Médicis "B"

Annie Saumont
"Les Croissants du dimanche"

Académie "B"

Denis Grozdanovitch
"Le Petit Grozda"

Interallié "B"

Éric Chevillard
"Sans l'Orang-outan"
Décembre "B"

Christophe Claro
"Madman Bovary"

Flore "B"

Bernard Quiriny
"Contes carnivores"

Wepler "B"

Benoît Caudoux
"Géographie"



Vous avez le DEVOIR de vous rendre sur le site. Non mais.

01/04/2008

Les villes américaines, miroirs de la diversité culturelle et de la créativité artistique.

Nota, il s'agit d'un article du gouvernement américain, (Démocrate et Républicain réunis). Il montre cependant la nouvelle dimension politique des arts. C'est par son insoumission, que l'art démontre le futur de la société.

Et puis c'est bien. Si on veut faire une ville du livre en France. Il y a de la place.


De nombreuses villes américaines ont joué un rôle majeur dans la vie culturelle américaine. Leur population ethniquement variée a, elle aussi, influencé de manière considérable le monde des arts aux États-Unis.

Seattle (Washington)

Seattle, surnommée la ville émeraude, est la plus grande ville de la région Nord-Ouest-Pacifique des États-Unis. En 2005, des analystes ont classé Seattle comme la ville la plus érudite du pays et les données d'une étude réalisée en 2002 indiquent que les habitants de Seattle sont les plus diplômés du pays.

Centre régional pour les arts, la ville possède un orchestre symphonique, un opéra et un ballet. Le projet « Experience Music » est situé dans un bâtiment conçu par le célèbre architecte Frank Gehry, et la ville se targue d'être un « musée de la musique interactif ». Seattle est aussi le berceau de la musique grunge.

Seattle est réputée pour ses théâtres et possède une multitude de musées et de galeries d'art comme par exemple la galerie Henry, le musée des arts de Seattle, l'« Olympic Sculpture Park » et le musée Frye. Des collections spécialisées sont à découvrir dans d'autres musées de Seattle, dont le musée du patrimoine nordique, le musée asiatique Wing Luke et enfin le musée de l'aérospatiale (qui rend hommage au rôle de Seattle dans l'aérospatiale). Chaque année, la ville accueille un large éventail de festivals ethniques ainsi que les fameux powwows des Amérindiens.

San Francisco (Californie)

Située dans une baie spectaculaire, San Francisco bénéficie d'une population cosmopolite et ethniquement riche grâce à ses 7,2 millions d'habitants. Ses quartiers reflètent cette diversité : Chinatown, créé en 1906, le Mission District, qui compte un nombre élevé d'immigrants du Mexique et d'Amérique centrale, et Haight-Ashbury, que l'on associe au mouvement hippie des années 60 et qui a conservé son visage bohème en dépit de l'embourgeoisement du quartier.

L'arrivée d'écrivains et d'artistes dans les années 50 a contribué au développement d'une culture des cafés et les révoltes des années 60 ont assis la réputation de San Francisco comme épicentre du militantisme progressiste.

Le « War Memorial Opera House » accueille l'opéra et le ballet de San Francisco qui jouissent d'une excellente réputation. L'orchestre symphonique de San Francisco se produit dans la salle de concert Davies et le théâtre Herbst est connu pour ses concerts de musique éclectique. La salle de concerts du Fillmore a été réouverte sur le site initial où des stars du rock comme Grateful Dead, Janis Joplin et Jefferson Airplane débutèrent dans les années 60. Le théâtre du conservatoire joue un rôle de premier ordre dans la vie culturelle de la ville et le musée d'art moderne de San Francisco (MOMA) attire plus de 600.000 personnes chaque année.

Los Angeles (Californie)

Los Angeles, la plus grande ville de la Californie et deuxième ville du pays, est un centre international culturel, technologique et commercial. La ville est le premier producteur au monde de divertissements et a acquis une stature internationale en raison de la présence de ses célèbres studios de cinéma et de télévision sans oublier son industrie de la musique de premier ordre.

Parmi les nombreux musées et galeries de Los Angeles, on trouve le musée J. Paul Getty Museum, connu pour ses riches collections d'antiquités grecques, étrusques et romaines, le musée des arts du comté de Los Angeles qui est le musée encyclopédique le plus important à l'Ouest du pays. L'aquarium Cabrillo permet aux visiteurs d'explorer les merveilles naturelles des écosystèmes marins et le musée Tar Pits à La Brea fait découvrir à ses visiteurs le processus de sauvegarde, de nettoyage et d'analyse des fossiles.

Le pavillon Dorothy Chandler, qui fait partie du Centre musical de Los Angeles, accueille l'opéra de la ville et chaque année, la présentation des Oscars y a lieu. La salle de concert Walt Disney, à l'aspect futuriste conçu par Frank Gehry, abrite l'orchestre philharmonique de la ville.

Denver (Colorado)

Cette métropole tentaculaire au pied des Rocheuses du Colorado est un centre culturel important qui attire des artistes des États-Unis et du monde entier.

La population diverse de la région participe à la culture par le biais du SCFD (taxe pour le district des équipements culturels et scientifiques) qui est une taxe spécifique à l'État du Colorado destinée au financement des arts, de la musique, du théâtre, de la danse, de la zoologie, de la botanique, de l'histoire naturelle ou des associations culturelles et historiques de l'agglomération de Denver. La SCFD, créée par les électeurs en 1988, permet de reverser chaque année des millions de dollars de subventions à ces associations locales.

Aujourd'hui, le cour culturel et artistique de Denver est le district des musées du Triangle d'Or qui englobe le musée des arts de Denver, la bibliothèque publique, le musée d'histoire du Colorado, le ballet du Colorado et aussi une multitude de galeries et de studios d'artistes.

Le musée des arts de Denver, doté récemment d'une aile défiant la gravité conçue par l'architecte Daniel Libeskind, possède de superbes collections d'art pré-colombien, amérindien, bouddhiste et de la région Ouest des États-Unis. Le complexe des arts de Denver surnommé « le Plex » est par sa taille le deuxième complexe culturel du monde, après le Centre Lincoln de New York.

Chaque année, en juin et en août, Denver accueille le festival et l'école de musique d'Aspen qui est un des événements musicaux les plus importants aux États-Unis.

Santa Fe (Nouveau-Mexique)

Santa Fe, la capitale du Nouveau-Mexique, fut fondée par des colons espagnols au XVIe siècle et acquit un statut officiel en 1610. Les styles architecturaux « territorial » et « pueblo » rappellent les racines espagnoles et amérindiennes de la ville.

Connue comme une ville multiculturelle et un centre artistique, Santa Fe accueille de nombreux artistes qui ont peint les paysages spectaculaires de la ville. Georgia O'Keefe, une artiste célèbre originaire du Nouveau-Mexique, a vécu à Santa Fe et un musée est consacré à son ouvre et au travail d'artistes développant des thèmes similaires. Canyon Road possède la concentration la plus élevée de la ville en galeries d'art et l'on y trouve de l'art contemporain de la région ou encore de l'art amérindien et expérimental.

Les écrivains aussi ont toujours été attirés par Santa Fe comme Cormac McCarthy et Walker Percy. La musique et l'opéra sont bien représentés dans la ville. L'opéra de Santa Fe compte parmi les opéras les plus réputés de la région et la saison chevauche celle du festival de musique de chambre de Santa Fe. La ville possède d'excellents musées comme le musée d'art du Nouveau-Mexique, l'institut des arts amérindiens, le musée d'histoire et le Site de Santa Fe (consacré à l'art contemporain).

Austin (Texas)

Austin au Texas, s'est auto-proclamée « la capitale de la musique live du monde » car bon nombre de musiciens y résident et la ville possède plusieurs salles de concerts. Le style de vie éclectique et progressiste de ses habitants se retrouve dans le slogan de la ville « Qu'Austin reste une ville pas comme les autres ». Comme ce slogan l'indique, les habitants de la ville sont fiers de leur excentricité et de leur diversité.

Austin dispose d'une multitude de salles de concerts et de spectacles qui dépasse de loin les autres villes du pays. « Austin City Limits », une émission de musique enregistrée sur le campus de l'université du Texas à Austin, est l'émission la plus ancienne diffusée sur le petit écran. Le festival « Austin City Limits Music Festival » a lieu chaque année dans le parc Zilker et le festival « Urban Music Festival » est organisé chaque année en avril tout comme le festival de reggae. Austin accueille un festival du film annuel ainsi qu'un festival multimédia et de la musique appelé « South by Southwest ».

Le Ballet d'Austin est la quatrième troupe aux États-Unis. L'opéra lyrique est salué dans tout le pays et la ville compte plusieurs théâtres. Plusieurs célébrités sont originaires d'Austin comme le chanteur/compositeur Willie Nelson, les acteurs Sandra Bullock et Matthew McConaughey ainsi que le cycliste Lance Armstrong, sept fois gagnant du Tour de France.

Chicago (Illinois)

Chicago, surnommée « La ville des vents », est la plus grande ville de l'État de l'Illinois et la troisième ville des États-Unis. Centre commercial, financier et culturel du « Midwest », Chicago est considérée, depuis la Foire mondiale qui s'y est tenue en 1893, comme une des villes les plus influentes du monde.

Chicago possède plusieurs quartiers qui reflètent la diversité de ses immigrants : Greektown, Chinatown, Little Italy et Little Seoul. La ville est renommée pour son architecture spectaculaire et elle possède certains des plus hauts gratte-ciel du monde dont la tour Sears (le bâtiment le plus élevé des Amériques).

Le patrimoine culturel de Chicago comprend la musique et notamment le célèbre Chicago blues. La musique hip-hop est également très présente et les théâtres de la ville sont renommés pour leurs représentations basées sur l'improvisation. L'orchestre symphonique et l'opéra lyrique de Chicago sont réputés dans le monde entier. Le Ballet Joffrey, le « Chicago Festival Ballet » ainsi que des compagnies de danse moderne et de jazz sont installés à Chicago. L'institut des arts de Chicago possède une collection qui retrace plus de 5.000 ans de culture dans le monde et le quartier de « River North » de la ville possède la concentration la plus forte de galeries d'art de la ville.

St. Louis (Missouri)

St. Louis a acquis sa notoriété en accueillant la foire mondiale de 1904 et les jeux Olympiques la même année. La ville a des racines françaises et allemandes et une architecture victorienne.

St. Louis possède plusieurs musées : le musée des arts dont les collections comprennent des objets anciens et de l'art moderne ainsi que des tableaux de Rembrandt, Van Gogh, Pissarro et Picasso, le « City Museum », aux expositions originales avec des fausses caves et un terrain de jeux immense, la Fondation Pulitzer pour les arts, située dans un bâtiment conçu par l'architecte Tadao Ando, lauréat du prix Pritzker. Les autres monuments à mentionner sont par exemple la basilique St. Louis, cathédrale aux styles byzantin et roman ainsi que l'arche Gateway qui est le monument le plus célèbre de la ville.

St. Louis possède un orchestre symphonique qui fut créé en 1880. La ville accueille chaque année le Opera Theatre ainsi que le festival du film de St. Louis qui compte parmi les plus grands festivals de films au niveau régional. La ville a longtemps été associée au ragtime, au jazz et au blues. Le quartier des théâtres comprend le Fox Theatre qui est l'un des théâtres professionnels « live » les plus importants du pays.

Memphis (Tennessee)

Graceland est une propriété d'environ 7 hectares dominée par une maison aux colonnes blanches et qui appartenait à Elvis Presley (grande star de la musique américaine et pionnier du rock). La propriété se situe au 3734 Elvis Presley Boulevard à Memphis dans le Tennessee.

Depuis son ouverture au public en tant que musée en 1982, Graceland attire des millions de visiteurs. Certaines pièces de la demeure sont fermées au public alors que d'autres pièces sont accessibles comme par exemple la « Jungle Room » (en raison de son thème de la jungle). Des objets personnels du chanteur, ses prix et ses costumes de scène peuvent être admirés ainsi que sa collection de voitures et ses deux avions. La visite de Graceland se termine en général par une visite sur la tombe d'Elvis Presley qui se trouve sur la propriété.

Graceland est désormais la demeure privée la plus visitée aux États-Unis (après la Maison-Blanche). Elle est inscrite sur le Registre national des demeures historiques depuis 1991 et sur la liste des bâtiments historiques nationaux depuis 2006.

La Nouvelle-Orléans (Louisiane)

La Nouvelle-Orléans, appelée aussi « Big Easy », est une des plus grandes villes portuaires des États-Unis et la plus grande ville de la Louisiane. Parmi les plus anciennes villes des États-Unis, La Nouvelle-Orléans est réputée pour son patrimoine multiculturel, sa musique et sa cuisine.

Souvent décrite comme la « ville la plus unique de l'Amérique », La Nouvelle-Orléans possède des quartiers très distincts. Le French Quarter ou Quartier français se distingue par des maisons de type créole avec des cours intérieures fleuries et des balcons en fer forgé tandis que dans les autres quartiers, on trouve des maisons du XIXe siècle de style renaissance grecque, colonial ou encore victorien. Les cimetières catholiques élégamment décorés de la ville constituent une autre attraction de la ville.

Les attractions principales de la ville sont la rue Bourbon dans le Quartier français, qui est connu pour sa vie nocturne très animée, l'avenue St. Charles (où se trouvent les universités de Tulane et de Loyola), la place Jackson, la cathédrale St. Louis, le marché français et de nombreux concerts de jazz au Preservation Hall. Parmi les musées, on trouve le centre des arts contemporains, le musée d'art de La Nouvelle-Orléans à City Park et le musée Ogden consacré à l'art du Sud. La Nouvelle-Orléans compte plusieurs jardins publics comme par exemple Longue Vue House and Gardens ainsi que les jardins botaniques.

New York (New York)

New York, qui est la plus grande ville du pays, est un centre mondial pour le commerce et la finance et exerce un rayonnement mondial dans les médias, l'industrie du divertissement et de la mode.

Le Metropolitan Museum of Art fait partie des meilleurs musées au monde avec de riches collections qui couvrent 5.000 ans de culture mondiale. La ville possède plus de 2.000 associations culturelles et artistiques et plus de 500 galeries d'art indépendantes. Son architecture est dominée par les gratte-ciel, comme par exemple le Chrysler Building et l'Empire State Building, tous les deux chefs-d'ouvre du style Art Deco.

Les 39 théâtres de la ville sont connus sous le nom de Broadway. Le Lincoln Center for the Performing Arts est le siège du célèbre Metropolitan Opera, de l'opéra de New York, de l'orchestre philharmonique, du ballet de New York et de l'école Julliard, ainsi que d'autres centres distincts. Plusieurs mouvements culturels américains importants comme le « Harlem Renaissance » ont commencé à New York dans les années 20 et 30. La ville fut l'épicentre du jazz dans les années 40, de l'expressionnisme abstrait dans les années 50 et de la musique hip-hop dans les années 70. Les restaurants de New York proposent des cuisines du monde entier en raison de la diversité des émigrés de la ville. Parmi les meilleurs restaurants du pays, beaucoup d'entre eux se trouvent à New York.

Washington (District de Colombie)

Capitale des États-Unis baptisée d'après son premier président, Washington (DC) est une destination touristique très populaire en raison de la richesse de ses monuments et de ses sites historiques et culturels.

Washington accueille les musées du Smithsonian de renommée mondiale ainsi que la Galerie nationale des arts qui possède le seul tableau de Léonard de Vinci dans toutes les Amériques. Les musées qui relèvent du Smithsonian comprennent le musée national de l'air et de l'aérospatiale, la galerie d'art Freer, le musée national de l'art africain, le musée de l'histoire américaine, le musée Hirshhorn, le musée national de l'Histoire naturelle et le musée national des Amérindiens. Contrairement à la plupart des musées et galeries aux États-Unis, l'entrée des musées du Smithsonian et de la galerie nationale est gratuite.

La ville compte de nombreux théâtres et salle de concerts dont les trois plus connus sont : Le John F. Kennedy Center for the Performing Arts, centre des arts de la scène où se trouvent l'opéra national de Washington, l'orchestre national symphonique et le ballet de Washington, le théâtre Folger qui est un petit théâtre où se jouent des pièces de Shakespeare et des pièces contemporaines et l'Arena Stage, troupe de théâtre qui encourage les nouvelles créations et produit des classiques retravaillés avec une touche de modernité.

Jérusalem en musique

Les trois religions, du 8 au 13 avril, Cité de la musique, Paris.
Jérusalem : ville juive, musulmane, chrétienne. Les nombreux artistes rendent hommage à cette pluralité.
En concert : l’Arte del mondo, Sœur Marie Keyrouz, Ensemble Aldraweesh, Ensemble Bagdad-Jérusalem.
Rens. au 01 44 84 44 84 ou sur leur site.

Peut-on écrire sans voir et sans entendre.

Dernier jour. Dernier deuil.

Aujour'hui, 1 avril.

Et pourquoi le premier avril tenter de mettre le désordre dans l’écriture numérique.

En Un, l’écriture numérique est éphémère.
Ce qui l’a met ipso-facto dans l’autre camp, absent de la postérité. Cette durée limitée ne veut pas dire qu’il y ait une date de péremption, d’invalidation, de nullité. Ecritures de haute et basse futaie. Ecritures d’œuvre et de bave.
Elle forme avec l’ensemble, musique et image, le pourquoi et le comment de la pensée.
Peut-on écrire sans voir et sans entendre. Peut-on faire couleur de noir et blanc, peut faire vitesse d’images fixées.

Tiens, Ecrire Pierre soulages. Le même noir, les mêmes mondes de couleurs, de lumières, changeantes, instables, jamais pareilles. Eternelles.

En deux ! c’est demain.

28/03/2008

web-tv-culture.com, un site et TV et Net et Livres

proposé par martingrall

Un nouveau site TV Et Net pour le livre. A voir.
http://www.web-tv-culture.com

27/03/2008

La culture des géants.

Proposé par martingrall

Biologiquement sauf avatar, avarie et avanie, ils ne feront pas des nains. Et ils ne garderont pas un rejeton pour un quelconque réseau social français.

Que nous le voulions ou pas, ces trois réseaux sociaux seront les plus grands pourvoyeurs de nos écrits, de nos musiques de nos films. On peut être pour, les royalties ça compte dans le choix, parce que l’on devient son propre producteur-éditeur. On peut être contre, la dé-propriété de nos écrits, ils deviennent propriété collective. Cependant l’élément positif est de pouvoir s’exprimer dans tous les supports, et pouvoir se trouver, tout seul comme un(e) grand(e) un, son public. Oui, mais. Il y a loin du manuscrit au livre, même et surtout dans la lecture numérique. La lecture numérique n’est pas un livre papier numérisé. Et c’est là que tout le monde vous attend. Vous de cette autre écriture ! Et !

Attention danger !!!!!!

Oui ! Il va fleurir dans les mois qui viennent, une foultitude de conseiller(e)s en création de tous poils et donc conseiller(e)s littéraires vous proposant, à vous, nous, novices, toutes les techniques du buzz, des premières pages de Google, Yahoo, Windows, un package dont vous serez leur première ressource. Ils vous feront payer d’avance ces bricolages, vous promettant d’être untel ou unetelle. Hélas. Ors on ne paie jamais ! Et surtout pas d’avance.

Alors ?

Les conseillers littéraires feront florès de toutes façons, ils deviendront dans un temps relativement court, ceux qui décident des lauréats aux prix. Ils dépucelleront les critiques et maisons d’édition, ce qui est œuvre de salubrité publique, ils débusqueront, pour les neutraliser, les couples Auteurs-Editeurs dangereux pour la libre exploitation de leur nouveau pouvoir et tiroir€ caisse$.

Mais c’est oublier un peu vite, un comble pour ces buzzeurs, l’organisation mondiale des revenus générés par l’art et la conception préparée par ce que l’on appelle la plate forme OpenSocial.

Tout d’abord vous pouvez déjà vous abonner à la bibliothèque Google, vous vous engager à leur fournir un, deux, trois, ……. manuscrits. Google vous paie à la fréquentation de votre page. Cela peut rapporter gros, enfin plus gros que la vente de 300 ex d’un livre dont personne n’a jamais pu voir ni la première ni la quatrième de couverture.

Donc le projet, c’est encore un projet ? Ah ? Que cela va vite, non le lancement de la fondation OpenSocial, à but non lucratif, plus grand réseau social au monde, regroupe déjà, Google, MySpace, Yahoo, Six Apart, Viadeo, soit plus 38 milliards de pages vues en décembre 2007 et moteur de recherche le plus utilisé sur la planète 62,8 % des recherches en février 2008.

Il devient, de fait, incontournable pour les 30% de lecteurs se portant sur le numérique. Sans prendre en compte ceux qui viendront à la lecture et à l’écriture ordinaire par ces réseaux sociaux.

Et, c’est encore une fois, par la débandade de la langue française, 200 millions de francophones perdus en vingt cinq ans, que nous devrons écrire en une autre langue. Et, à priori, c’est peu plausible. Un livre traduit, reste un livre traduit.

Reste donc à ouvrir un espace littérature numérique francophone contemporaine.

Donc revenons à nos moutons, être édité et lu. Yahoo dernier des géants a rejoindre OpenSocial, y va de sa prose pour ses actionnaires.

« La fondation permettra de garantir la transparence et les lignes directrices opérationnelles autour de la technologie, la documentation, la propriété intellectuelle et des autres questions liées à l'évolution de la plateforme OpenSocial, tout en s'assurant que tous les intervenants partagent la même influence sur son orientation future

Yahoo précise d'ailleurs qu'elle s'attend à ce qu'OpenSocial innove et améliore la vie de millions d'internautes. Notez que l'intégralité des spécifications sont et seront placées sous une licence Creative Commons.

Donc.

Voir ce que peut apporter Google aux auteurs. Reste que le meilleur moyen d’être lu est d’être édité par un Editeur, même petit, qui lui peut négocier avec Google, Yahoo. Et lui dispose de toute la panoplie pour faire d’un manuscrit un livre.


Donc ci-après, le conseil numérique de Mary Prat, la petite fille d’Hugo. Ha non il y a deux Thés à Hugo

Et un contrat bibliothèque Google. Comparez-le avec un contrat de conseiller littéraire basique !


Marie Prat Personne ne peut garantir une première place dans les pages de résultats
Auteure de nombreux ouvrages, notamment dans le domaine du référencement, Marie Prat a fait le point sur les bonnes méthodes pour optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche.

Est-il encore utile de remplir les balises de meta keyword ?
Marie Prat. Oui, il est utile de remplir les balises meta keywords, même si elles ont beaucoup moins d'importance que dans le passé au niveau du référencement. Elles permettent de prévoir toutes les occurrences des expressions clés que l'internaute peut saisir dans la barre de recherche des moteurs.

Est-il possible de rendre son site visible sans débourser d'argent ? Existe-t-il des astuces ?
Vous pouvez rendre votre site visible sans débourser d'argent si vous vous occupez vous-même du référencement naturel de votre site. On ne paye pas Google par exemple pour être présent dans les pages de résultat naturel.

Y a-t-il d'autres technologies que Flash à éviter dans la construction d'un site ?
Référencer un site en Flash n'est pas simple, mais la technologie Flash est intéressante à beaucoup d'autres titres. Par contre il est préférable pour un site en Flash de prévoir quelques pages en HTML, qui, elles, seront plus facilement "référençables".

Que pensez-vous des sitemaps ? Est-ce utile ?
Oui c'est très utile, cela permet à Google d'avoir la liste complète des pages de votre site, aucune n'est ainsi potentiellement oubliée dans l'index du moteur.

Quel est l'élément qui a le plus d'importance aujourd'hui dans le référencement naturel (pour Google) ? Title, keywords, description, texte visible, URL ?
Les éléments prépondérants sont le titre de la page, le texte visible et la mise en valeur des mots clés dans ce texte visible, et les URL également.

Pensez vous que les méthodes de cloaking sont désormais révolues ?
Oui, les méthodes de cloaking sont à mon avis révolues et à éviter.

Le niveau de référencement sur Google influ- t-il sur celui sur Yahoo et inversement ?
La présence d'un site sur des annuaires, Yahoo, Open Directory, apporte un plus pour le référencement sur Google puisqu'il accentue la notoriété du site.

Existe-t-il des outils de gestion de contenu plus performants que d'autres, ou qui permettent au contributeur de gérer facilement le référencement de son article ?
Pour le référencement de sites construits avec des CMS, il faut voir si vous avez la possibilité de gérer complètement le titre des pages (balise title), les URL des pages.

On parle de la recherche universelle comme la dernière mode en référencement : est-ce réellement le cas ? Y a-t-il vraiment matière à gagner ?
Il est trop tôt je crois pour avoir un recul réel à ce point de vue.

Est-il encore utile de se référencer sur des moteurs comme Voila ou Altavista ?
Il est vrai que Google génère la grosse majorité du trafic pour les outils de recherche, mais il n'est pas le seul, et un internaute qui ne trouve pas l'information qu'il cherche sur Google peut décider de changer d'outil de recherche.

Comment savoir si ses pages sont accessibles par les robots ?
L'interface Google pour les webmasters proposent ce type de fonctionnalité permettant de savoir si le robot est passé, et quand.

Ce qui compte dans le référencement : c'est la technique ou bien le contenu même du site ?
Le meilleur conseil à donner, je crois, est de construire son site pour l'internaute, et de lui proposer un contenu intéressant. Et le référencement suivra dans la mesure ou le texte visible et la mise en valeur des mots clés sont très importants pour le référencement.

Faut-il accorder une importance au pagerank ?
Il ne faut pas focaliser dessus, il vaut mieux s'attacher à optimiser ses pages, et à augmenter la notoriété de son site.

Est ce que les sites gérés par des CMS rencontrent des problèmes côtés référencement naturel ?
Les critères de pertinence pour le positionnement des sites sont identiques pour les sites construits avec CMS. Il faut donc examiner ces critères un par un : gestion des URL, gestion des balises Title et des balises Meta.

Ca vaut le coup de référencer des PDF ?
Les techniques d'indexation évoluent très vite, mais pour l'instant, le référencement des PDF n'est pas évident.
Pendant un moment, il valait mieux utiliser l'underscore dans les noms de fichier au lieu du tiret. Et cela a apparemment changé.

Le séparateur a-t-il vraiment une importance pour les moteurs ?
Oui, le séparateur a une importance. Pour l'instant, mais personne ne peut préjuger de l'avenir, c'est le tiret qui permet effectivement la séparation des mots, cela est important dans la gestion des URL par exemple.

Est ce que le référencement des sites web avec technologie web2.0 diffère de celui avec sites HTML normal ?
Si oui sur quoi se concentrer pour référencer un site web 2.0 ?
Les critères utilisés par les moteurs pour le référencement de sites sont les mêmes pour les sites HTML, dynamiques, web 2.0. Pour les sites web 2.0 il faut donc se concentrer sur la même chose que pour les autres sites.

Quelles sont les pratiques à ne pas faire pour éviter le blacklistage ?
Les techniques à éviter sont celles qui sont considérées par les moteurs comme du spamdexing, par exemple la répétition abusive de mots clés, techniques de cloaking, pages satellites... Le meilleur conseil à donner à ce niveau là est de lire attentivement les conseils de Google aux webmasters, vous trouverez la liste de tout ce qu'il faut éviter. Mais le blacklistage définitif reste malgré tout assez rare...

Une opération de référencement naturel revient-elle moins cher que de l'achat de mots clés ?
Cela dépend : si vous vous occupez vous-même du référencement naturel, cela vous coûte... du temps. Si vous faites appel à des professionnels pour la prestation de référencement, il faut prévoir un budget, variable en fonction des solutions proposées.
Pour l'achat de mots clés, les coûts sont extrêmement variables, et vous pouvez également acheter cette prestation ou la gérer vous-même.

Comment faire pour empêcher les robots de voir et d'indexer du contenu ?
Vous pouvez indiquer aux robots de ne pas indexer certains dossiers ou pages de votre site en créant un fichier Robots.txt incluant les dossiers et pages à ne pas indexer. Ce fichier texte doit être placé à la racine du site, et c'est le premier fichier que cherchent les robots des moteurs sur le serveur Web.

Est-ce que le fait d'acheter des adwords favorise le référencement naturel ?
Non. Je viens de lancer mon site de cartes de noël.

Pensez-vous qu'il soit trop tard pour sortir en tête des moteurs ?
En combien de temps peut-on ressortir sur les moteurs ?
Il est vrai que le délai d'indexation des sites peut être assez long, et variable selon les moteurs. Plusieurs semaines ou plusieurs mois. Mais vous pouvez essayer d'augmenter la notoriété de votre site en pratiquant un politique d'échanges de liens par exemple.

Quels sont les critères à vérifier pour choisir un bon référenceur professionnel ?
Ce qu'il faut savoir avant tout, c'est que personne ne peut vous garantir une première place dans les pages de résultats. Le référenceur doit vous proposer un ensemble de moyens mis en oeuvre, un nombre d'expressions clés à cibler, une liste d'outils de recherche précise, et une démarche de suivi du référencement.

Est ce qu'il y a une partie de la page qui est plus pertinente pour le référencement et l'indexation (haut, colonne de droite avec le menu, bas de page) ?
Plus les mots clés sont placés haut dans la page, mieux c'est.

Est ce que le fait de faire des liens en interne favorise le référencement ?
La présence de liens internes aide le robot des moteurs à visiter toutes les pages, ces liens internes permettent d'autre part d'insérer des mots clés dans le texte des liens, ce qui est bien pour le référencement.
Mais la présence de liens internes ne permet pas d'augmenter la "popularité" de la page, du point de vue des moteurs.

Dans les métas keywords, faut-il déclarer les mots clé avec des caractères accentués, sans accent, ou les deux ?
La prise en compte des caractères accentués varie selon les moteurs, autant donc prévoir les deux cas.

Comment choisir ses mots clés ?
D'abord, mettez vous à la place de l'internaute qui va chercher votre page, puis regardez les mots clés utilisés par vos concurrents, et enfin testez les mots clés que vous avez trouvé sur les moteurs pour voir si les pages de résultats correspondent à votre recherche.

Que contient votre livre "Référencement de votre site web" : des astuces ? Des exemples ?
Le livre décrit toute la démarche de référencement : de l'optimisation des pages à la démarche d'indexation en passant par les techniques qui permettent d'augmenter la notoriété du site. Il propose des astuces, des techniques, des exemples précis.

La concurrence n'est-elle pas aujourd'hui trop forte aujourd'hui pour se référencer en naturel ?
C'est vrai que la concurrence est forte, mais cela dépend des secteurs d'activité. Je pense qu'il faut s'attacher à proposer un contenu intéressant qui incitera l'internaute à revenir, et à faire du bouche à oreille. On peut retenir également que un tiers des internautes arrivent sur un site via les moteurs, le reste clique sur des liens ou y accède directement.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu